Demandez un rendez-vous

Clinique d'Yvetôt

Nos Praticiens

Demande de rendez-vous : 02 35 95 95 00

Médecine

Rhumatologie

On dénombre environ 2 600 rhumatologues en France (73 % d’entre eux travaillent en libéral) ;

64 % des patients sont des femmes, leur âge moyen est de 57 ans L’ostéoporose est responsable chaque année de 130 000 fractures ;

De 300 000 à 600 000 personnes souffrent en France de rhumatismes inflammatoires.

Consulter , pourquoi?

C’est bien connu : en vieillissant, le corps se modifie et les années pèsent progressivement sur l’ossature ainsi que sur la masse musculaire. De la gêne persistante aux douleurs les plus sournoises qui résistent aux anti-inflammatoires, la consultation chez un rhumatologue doit se faire sans plus attendre.

1 - Que ce que la rhumatologie ?

Cette discipline se consacre aux maladies des articulations, de la colonne vertébrale, des muscles et des os. Leur point commun réside dans le fait qu’elles empêchent le bon fonctionnement de l’appareil locomoteur, à cause de la douleur et du raidissement.

2 - Quelles maladies traitent le rhumatologue ?

Au niveau du squelette, il traite les affections telles que l’ostéoporose, l’ostéomalacie, le rachitisme, la maladie de Paget… Au niveau articulaires, il traite les affections dégénératives (arthrose, hernie discale…), inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde, chondrocalcinose…), périarticulaires (tendinites, périarthrite…) et musculaires (myosite et claquage).

3 - A quel moment consulter ?

Si après la prise d’anti-inflammatoires, la douleur perdure plus de 15 jours, votre médecin généraliste vous guidera alors vers ce spécialiste. Des blocages au niveau des lombaires ou des cervicales, des engourdissements dans les mains, des névralgies aux bras ou encore des gonflements articulaires doivent aussi amener à consulter rapidement. En cas de chute ou de traumatisme, une consultation aux urgences est parfois indispensable. Notez également que certains soins ne sont pas dispensés en cabinet médical mais seulement dans le cadre hospitalier.

4 - Quelles sont les personnes les plus à risque ?

Les hommes et femmes de tous âges, notamment ceux dont les articulations sont beaucoup sollicitées (sportifs et travailleurs manuels). A partir de 50-55 ans, les femmes aux antécédents familiaux sont davantage exposées que les hommes à l’ostéoporose, du fait de l’aggravation de la perte osseuse causée par la ménopause.

HACQUARD Cécile

   02 35 95 95 00


Prendre RDV

LAMONTHEZIE Philippe

   02 35 95 95 00


Prendre RDV